Je sais, encore un énième article sur ce sujet,…Que voulez-vous, c’est la période qui veut ça. Chacun son marronnier comme on dit !
Blague à part, plus il y aura d’articles de ce genre sur la toile, plus on aura de chance d’atteindre de futurs acquéreurs du » chiot de Noël » et les faire réfléchir.

chiot pour facebook ou blog

Je vous en conjure, ne vous laissez pas attendrir par les petites boules de poils que l’on peut voir sur un certain prospectus d’une grande enseigne de distribution ou les jolies bouilles que l’on voit derrière les vitrines des animaleries. Le chiot n’est pas une peluche!
Vous n’aurez pas de garantie ! Ce n’est pas parce que vous achèterez un chiot de telle ou telle race qu’il en aura toutes les caractéristiques.
On se fait tous plus ou moins piéger par la société de consommation, moi la première; mais là, il s’agit d’êtres vivants et non d’un morceau de coton ou d’une paire de chaussure !

 

Généralement ça commence comme ça :
« Oh, comme il est mignon! On le prend ? ! »
ET ça fini bien trop souvent comme ceci :
« Vous comprenez, on ne peut pas le garder parce qu’il ne supporte pas La solitude alors avec nos horaires de travail, ce n’est pas possible. »
Il y a aussi le cadeau empoisonné offert en toute innocence. Mais on n’offre pas un chiot comme on offre un parfum ou un livre ! Cela entraine forcément des conséquences.
Quand je vois ce petit Jack Russel, très mignon mais super dynamique, qui se retrouve chez une dame de 80 ans complètement dépassée par cette petite boule d’énergie, je ne peux que constater l’ erreur de casting! Ses enfants lui ont offert ce petit « bout de chou » pour lui tenir compagnie! Certes, cela part d’un bon sentiment mais, il aurait d’abord fallu en discuter avec elle afin de s’assurer qu’elle voulait vraiment un chien et réfléchir ensuite au choix de l’animal par rapport au mode de vie de cette dame.
Résultat, c’est l’enfer pour cette mamie qui n’a pas la résistance physique suffisante pour canaliser le chiot et l’éduquer et les enfants ne veulent pas le récupérer…Que va devenir ce petit Jack ? Un énième abandon ?

A ne pas réfléchir suffisamment aux conséquences de nos actes, les refuges débordent et les risques d’euthanasie augmentent !

Avant tout achat ou adoption, il faut vérifier que l’on aura le temps, l’espace et les moyens de s’en occuper correctement et de veiller à son épanouissement.
Il faut s’assurer d’avoir le budget suffisant pour couvrir les frais des accessoires inhérents à son bien-être, les frais vétérinaires, les frais de transports ou de pensions lorsqu’on part en vacances et surtout les frais d’éducation.
Lorsque j’entends dire que l’on n’a pas les moyens de prendre quelques cours avec un(e) professionnel(le) alors que l’on a mis 1000 € dans l’achat du chiot, je me crispe un tantinet. L’éducation n’est pas un luxe, c’est une nécessité. Elle doit faire partie des moyens mis en œuvre pour s’assurer une belle vie avec son chien.
Beaucoup de chiens vivent en milieu urbain désormais; il est nécessaire de leurs apprendre les comportements adéquats pour une bonne intégration dans notre société. Il ne faut pas oublier qu’à la base le chien gratte et fait des trous, il fait pipi où et quand il veut, il peut mordre en fonction de la situation, il aboie…Bref, c’est un chien! Et pourtant tout ça leur est plus ou moins interdit dans notre monde d’humain d’où la nécessité d’un bon apprentissage !
Si vous prenez un chiot pour faire plaisir aux enfants dites-vous que dans les 1ers temps, ce sera comme si vous aviez un enfant supplémentaire à gérer; à la différence que vous n’aurez pas le secours des mots pour lui faire comprendre ce que vous attendez de lui.
Votre chiot aura besoin de votre compréhension, de vos encouragements pour son éducation. Vous devrez faire preuve de patience, de douceur, de cohérence! Il vous faudra répéter les choses dans le calme, être suffisamment présent pour qu’il puisse avoir des sorties conséquentes et de belles interactions avec vous et la famille.
Bref, vous devrez vous investir à fond ! Alors je vous en prie, prenez le temps de bien réfléchir, pesez le pour et le contre, prenez conseil auprès d’un(e) professionnel(le) pour vous guider dans votre choix mais surtout, ne prenez surtout pas de décision à la légère !

Pas de chien sous le sapin!
Facebooktwittergoogle_pluslinkedintumblrmail
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *